Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI

8 Mars 2017, 00:01am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Photo AMD

Photo AMD

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

 

"J'ai reçu des fleurs aujourd'hui, Ce n'était pas mon anniversaire, ni une autre fête spéciale. Hier, nous avons eu notre première querelle. Et il m'a adressé les pires insultes qui soient. Elles étaient très méchantes, aussi m'ont elles fait bien mal et j'en ai éprouvé beaucoup de peine. Je sais qu'il ne pensait pas tout ce qu'il a dit ... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui.

J'ai de nouveau reçu des fleurs aujourd'hui. Ce n'était pas mon anniversaire ni une autre fête. Hier soir, il m'a lancée contre le mur et essayé de m'étrangler. C'était comme un cauchemar, je ne pouvais pas croire que c'était vrai. Il est si gentil quand il veut ...

A mon réveil ce matin, j'avais des bleus partout. Je sais qu'il regrette ce qu'il m'a fait... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs ce matin.

J'ai reçu d'autres fleurs aujourd'hui, non ce n'était pas mon anniversaire ni la fête des mères, ni une autre fête spéciale. Hier soir, il m'a encore battue. Et c'était bien pire encore que les autres fois. Si je le quitte, que vais je faire ? Comment vais je m'occuper des enfants ? Et l'argent ?

J'ai peur de lui et j'ai peur de partir. D'ailleurs, je sais bien qu'il doit se sentir très mal et regretter ce qu'il a fait .... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs ce matin .

J'ai eu des fleurs aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est une journée bien spéciale ... C'est le jour de mes funérailles. Il y a deux jours, il m'a finalement tuée. Il m'a battue à mort.

Si seulement j'avais pu m'armer de tout mon courage et reprendre mes forces en les tenant à bout de bras pour enfin le quitter, je n'aurais pas reçu de fleurs aujourd'hui..."

Maria Stella Baldachino ou Nicole Charest

 

Ce texte à la fois cruel et trop réel n'est-il pas en cette journée internationale des droits des femmes un emblème à partager pour que cesse les violences morales et physiques...

Anne-Marie Dutilh

 

Commenter cet article

Bernard 10/03/2017 21:27

Tu as reçu des fleurs aujourd'hui, et enfin tu oses le dire. Parle, parle encore, dis lui que tu en parles, il fera attention, peut-etre !
N'attends pas plus longtemps, dis-le qu'il t'offre des fleurs, mais qu'elles te rrendent malheureuse !
Ne lui donne pas sa chance encore.
Mais il est trop tard ! Tu croyais en lui, mais lui ne te voyait plus que comme sa chose.
Ne lui envoie pas de fleurs.
Il ne te mérite pas, envoie lui les gendarmes.

barthelemy brigitte 08/03/2017 08:50

Oui , il ne faut jamais accepter la maltraitance, elle est physique, verbale, insidieuse, mensonges, infidélité, indifférence,
elle atteint le coeur, la tête, empêche toute raison.
ainsi elle s'installe, poison silencieux , et souffrance silencieuse.
Jamais un être ne peut subir de telles blessures, même s'il est couvert de fleurs,
Oui il faut savoir dire, voire ces souffrances quand elles sont muettes, et oser prendre par la main celle qui subit, sans oser.
Notre coeur est grand , il faut savoir l'ouvrir , et il est plein de fleurs lui aussi, laissons les s'échapper .