Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

L'ENFANT QUE J'AI ETE PLEURE SUR LE CHEMIN

30 Juillet 2016, 10:21am

Publié par Anne-Marie DUTILH

L'enfant que j'ai été pleure sur le chemin.

Je l'ai qiuitté en devenant ce que je suis ;

Mais aujourd'hui voyant que je ne suis plus rien,

Je veux aller chercher cet enfant que j'ai fui.

 

Ah, comment le trouver ? Celui qui s'est trompé

A l'aller, au retour se trompera aussi.

Je ne sais plus d'où je suis venu, où je suis.

Alors tout mouvement de mon âme a cessé.

 

Si je pouvais atteindre un haut sommet au moins,

Le haut d'une colline, pour y distinguer

Ce que j'ai oublié, m'en souvenir enfin,

 

-Dans cette absence au moins je me reconnaîtrais...,

Je trouverais, voyant ce que j'étais au loin,

En moi un petit peu de l'enfant que j'étais.

 

Poème de Fernando Pessoa

Fernando Pessoa, écrivain et poète portugais né le 13 juin 1888 à Lisbonne et mort dans cette même ville le 30 novembre 1935,

Commenter cet article

Elisa Galam 19/09/2016 14:35

Magnifique texte rempli d'émotions. On veut parfois aller chercher l'enfant que l'on avait fui mais il peut nous rappeler de très mauvais souvenirs. Il faut pour certains le laisser dans un petit coin de notre mémoire pour ne pas réveiller et le laisser en paix.