Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes de anne-marie dutilh

LA FEMME CHAUVE

21 Février 2021, 10:06am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Ce matin est un matin comme les autres matins. Enfin pas tout à fait. Depuis l'automne, quand l'aiguille diabolique s'était plantée, insidieusement, dans sa poitrine rien ne devait plus ressembler à rien. Surtout pas au passé. Et pourtant elle cheminait avec ce passager cloîtré sans complexe dans son corsage et sa horde de remèdes de haute voltige  prédiquant une hypothétique guérison . Ce matin là,  comme les autres matins elle glissa ses longs doigts raidis et ridés par les années défilées, dans sa chevelure un peu blonde, un peu grise, blond-grisé peut-être. Et même si elle savait son avenir. Si elle était préparée à cette inéluctable séparation. Si elle l'attendait même avec une particulière attention, était-elle réellement prête à se soumettre de front à cette nouvelle physionomie, qu'elle découvrirait à travers le tain d'un miroir. Crâne déserté, glabre, nu, comme le crâne d'un enfant nouveau né. A peine une brève réflexion, la décision était prise, demain elle serait la femme chauve. Sans tristesse, sans angoisse, sans ombre, sans soleil, elle ferait tondre sa toison protectrice et découvrirait sa tête nue qu'elle coifferait d'un chapeau de feutre noir pour protéger sa matière grise des morsures de hiver, en attendant un nouveau printemps.

C'est une évidence le printemps revient toujours après l'hiver.

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © Éditions L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

Commenter cet article
B
Oui, il y a toujours un printemps après l'hiver, une renaissance après le flétrissage et la chute des feuilles , déjà les blés sont en herbes vertes, les jonquilles, les primevères, sont prêtes à fleurir , les cigognes sont revenues de leur exile, et ne restent que le retour des oies sauvages pour dire:c'est le printemps!
la matière grise va respirer profondément, et sans regret, les cheveux vont revenir, plus forts et plus blonds /gris que jamais , et la joie aussi, les rires, et la sérénité.
Bisous
Répondre