Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

LIBEREZ LES OTAGES

22 Mars 2011, 20:21pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Ce texte,  je l'ai écrit pour le printemps des poètes 2011. Thème "d'infinis paysages".

Les prises d'otages, les catastrophes naturelles et leurs conséquences, le monde en effervecence cela aussi n'est il pas notre paysage ?

 

 

LIBEREZ LES OTAGES

 extrait 

 

 

 

15 janvier. 15 heures. 5 degrés.

 

Tout autour,la ronde des murs, salis, ...des vents de répétitives inquiétudes qui érafle le pivot de la cité.

 

Les artères du cœur sont efflanquées.

...

Les bruits fades des passants transis sont camouflés dans les burnous laineux et ...

  

A la table du bistrot, ... je goûte d’un regard  magnétique, ... mon café s'effilochant vers leur perpétuelle liberté.

  ...   

Puis comme une insolence ...

...

Mon regard fuit... fouille un ailleurs...

Il s’évade de ses songes vaporeux et se pose sans façon sur le mur d’en face.

  ...

Les enseignes lumineuses gueulent aveuglément les couleurs des devantures falsifiées par des néons acrobatiques.

Tout un coloriage assourdissant, sur un monde en effervescence.

... 

Là-bas

Juste un peu plus loin 

A la portée des sillages du front

...

Des mots ordinaires et  fracasseurs

 

Un cliché contemporain :  « Libérez les otages »

  ...

  La pensée tourne et retourne la phrase traumatique.

  « Libérez les otages »

  ...

Vingt et unième siècle - Deuxième décennie  -

La liberté est toujours remise à l’épreuve de sa destinée.

La liberté est encore enchaînée aux mains d’idéologues provocateurs et acharnés.

...

Combien d’hommes et de femmes à souffrir en silences audacieux les cris explosifs des grenades agrippées aux corsets pimpants des kamikazes ?

 
Combien de paysages aux couleurs rassasiées enchevêtrés dans les méandres de la propagande, espèrent en sourdine, que la liberté mitraille les murailles blindées des holocaustes ?

  ...

 

Et toujours, ... mon regard agrippé sur l’infini cliché :

 

« Libérez les otages »

 

Anne-Marie Dutilh

Copyright by : L'écritoire du reguin

Voir les commentaires

SAINTONGE

18 Mars 2011, 17:25pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

SAINTONGE

extrait

 

    

Terre enchantée

Aux chorales des marécages

Où les bâtisseurs de rêves

S'alanguissent

Au silence empesé des calcaires.

 

Berceau de lumière

A la courbe des nuages

Que fredonnent

Les cantiques fugitifs des églises.

  

Au miroir de l'eau

Le temps file

...

Et lentement

S'écoule

...

Ce fleuve

Que taisent les gabariers.

 ...

Au repos des roses trémières

C'est ma Saintonge

C'est mon berceau.

 

Anne-Marie Dutilh

Recueil à muse noue  

Copyright by : l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

COMME UN RÊVE

18 Mars 2011, 17:11pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Comme un rêve

extrait

 

 

Sur la nuit qui s’avance

Mafflue et cotonneuse

Aux pas lents des vents pâles des lunes timidement chuchotées

J’aimerai

 

J’aimerai brosser

Sur la toile vierge de l’enfance abandonnée

Des arbres bleus

Des herbes folles

Des feux follets

Allongée dans les roses pâles des roseaux élancés

 

Sur la nuit qui s’avance

Feutrée et défripée

Aux pas lents des vents pâles des lunes timidement marmottées

J’aimerai

 

J’aimerai encore m’égarer

Dans un rêve ailé de brumes d’opales endormies

De solitaires éclatés

De soleils mauves

Et d’hyménées hasardées

Aux méandres insouciants des préludes du temps assoupi

Mais sur la nuit qui s’avance

 

Aux pas lents des vents pâles des lunes timidement chuchotées

Comme j’aimerai

Comme j’aimerai encore

Rêver.

 

Anne-Marie Dutilh

Recueil l'armure des maux - à paraître

Préface Yves Duteil

Copyrigth by : l'écritoire du reguin

Voir les commentaires

DECEMBRE

23 Décembre 2010, 15:48pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Décembre ! Pluie, brouillard, neige et vent . Le vent qui propage de partout vers ailleurs tous les mots pour préparer dans le silence douillet des jours un long et fructueux hiver. L'hiver c'est un peu comme la nuit... C'est dans la sagesse de son alcôve que j'entends chanter les mots et les couleurs qui feront demain le printemps. Le printemps, nouvelle saison. Le printemps naissance des jours plus chauds. Le printemps, hommage aux poètes. Mais le printemps c'est pour plus tard. Pour l'instant chacun se prépare dans le cocon des lumières et des douceurs à fêter Noël. Alors pour cette magie qui nous entraîne encore  entre souvenirs d'enfants et rêves d'adultes  je vous souhaite à toutes et à tous un JOYEUX NOËL et une très bonne fin d'année 2010. Dehors il fait 5° celcius Prenez bien soin de vous.

Amitiés poétiques.

 

amd

l'écritoire du reguin

 

 

Voir les commentaires

NOVEMBRE

6 Novembre 2010, 08:23am

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

AMD 2010 10 10Novembre.

Les feuilles ambre et rubis se posent avec délicatesse sur les sols encore tiédes d'un été à peine dissimulé.

La lumière est plus pâle, le soleil plus tendre.

Les jours se savourent différement. Ils nous parlent à autre temps. Ils nous disent simpement  qu'il faut changer nos rythmes.  C'est la clémence de l'automne...

 

Et c'est à l'autome que devait être publié "L'ARMURE DES MAUX".

Mais voilà ce recueil à pris le chemin des écoliers... 

Il faudra patienter encore un peu. 

La patience est un jeu de saisons...

 

amd

l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

FLAUBERT

26 Avril 2010, 09:42am

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

Quelques effluves destotems de paille d'été s'élèvent encore sur les mosaïques des terres désoeuvrées et les parfums nomades de vendanges ordinaires traînent sur les chemins de pierre.

 

L'équinoxe d'automne habille majestueusement dans sa cape d'or et de rubis la campagne environnante. Lentement les feuilles s'égarent sur les prairies désertées. les ceps noueux offrent aux lèvres friandes leurs grappes gorgées des fièvres des derniers soleils attardés sur un été déjà exilé.

  ...

  La lumière s'allanguit. Les vents appent aux persiennes. dans les plaines de ciel, les lourds nuages venus de l'ouest annoncent la saison des premières pluies.

  ...

  Les brumes, un peu comme des elfes distingués, abritent les mystères de cette lande où les pluies viennent souvent à la rencontre du passant. Et cahin-caha, chacun vaque à ses occupations favorites, ou non, l'important étant de ne pas rester béat. Et chacun sait occuper tout son temps libre. Et ici sur ce fief humide et mystérieux, chacun, sont deux : Léa et flaubert.

 

Flaubert aime flâner sous  les derniers rayons qui réchaufent encore ses vieux os. Au grè du vent il part à l'aventure, l'oeil rieur... por s'approprier quelques racontars, qui, un peu comme des adresses magiques, pourraient lui être utiles dans ses futures escapades.

 

Léa, passe le plus clair de son temps devant la télévision. Elle s'y endort allègrement lovée sur son divan... Mais jamais elle n'oublie Flaubert. Ils partagent depuis si longtemps la même vie tranquille. Une vie simple..

 

copyright by Anne-Marie Dutilh l'écritoire du reguin

Nouvelle extraite de petites élégies profanes-Hiver 2002

 

Voir les commentaires

SAINTONGE

26 Avril 2010, 09:38am

Publié par Anne-Marie DUTILH

SAINTONGE

extrait

 

    

Terre enchantée

Aux chorales des marécages

Où les bâtisseurs de rêves

S'alanguissent

Au silence empesé des calcaires.

 

Berceau de lumière

A la courbe des nuages

Que fredonnent

Les cantiques fugitifs des églises.

  

Au miroir de l'eau

Le temps file

...

Et lentement

S'écoule

...

Ce fleuve

Que taisent les gabariers.

 ...

Au repos des roses trémières

C'est ma Saintonge

C'est mon berceau.

 

Anne-Marie Dutilh 

Recueil à muse noue - Automne 1995 

Copyright by : L'écritoire du reguin

Voir les commentaires

DE TOI

18 Avril 2010, 16:02pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

DE TOI

extrait 

 

 

Il me reste de toi

Le parfum aguichant des "gauloises"

Partagées

Dans l'enclos précieux du secret des petits matins

et cet ultime nuage

A enivrer notre esprit

A asphyxier nos poitrinesA captiver sans cesse nos doigts jaunis à force d'excès

 

Il me reste de toi

L'urne précieuse

...

A récolter les poussières d'un plaisir futile

...

 

 

 

Anne-Marie Dutilh

Recueil L'armure des maux

Copyright by : l'écritoire du reguin

 

 

Voir les commentaires

MEGALOPOLIS

18 Avril 2010, 15:55pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Mégalopolis

extrait

 

Au choeur de la grande ville

Gigantesque mâchoire

Happant

L'incertitude

La déraison

Qui es-tu ?

Rien qu'un passant inconnu !

Un noyé

Dans le flot ambitieux

De la diabolique cohue !

Conscience à peine mesurée de vie !

...

Mégalopolis

espoir

Désespérant...

 

Anne-Marie Dutilh  

Copyright by : l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

GOUTTE A GOUTTE

15 Avril 2010, 16:22pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

Goutte à goutte

extrait

  

 

A goutter

Goutte à goutte

L’amer et le doux

Le clair et l’obscur

L’existence s’effiloche inexorablement

 

Avant

Semelle

De passade en passade

Son déjà...

  

Et bientôt

Suivant

Ponctuel

Virgule sa prudence

Que...

 Goutte à goutte

Mes pensées subjectives

 

Et

...

Vous offrez à mon au-delà

La lumière d’espoir immaculé

De vos regards imprégnés.

 

 

Anne-Marie Dutilh

Extrait de L'armure des maux

Copyright by : L'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

<< < 10