Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

MAI

30 Avril 2017, 23:10pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

MAI

Mue gaie
Paralyse longuet hiver

Si giroflée révèle son pois de senteur

Au muguet à peine éveillé

Gui mauve s’endort

 Mai au vent d’équinoxe murmure sa complainte

La métamorphose secrète empourpre les bourgeons des lilas

Modeste désespoir du peintre

Rêve aux badineries des oeillets de poètes

Et belle de jour
Au beau jour sa muse
Conte fleurettes

 

extrait de Mai "recueil poèmes inédits" la Taverne aux Poètes Angers 

Anne-Marie Dutilh

 

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI

8 Mars 2017, 00:01am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Photo AMD

Photo AMD

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

 

"J'ai reçu des fleurs aujourd'hui, Ce n'était pas mon anniversaire, ni une autre fête spéciale. Hier, nous avons eu notre première querelle. Et il m'a adressé les pires insultes qui soient. Elles étaient très méchantes, aussi m'ont elles fait bien mal et j'en ai éprouvé beaucoup de peine. Je sais qu'il ne pensait pas tout ce qu'il a dit ... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui.

J'ai de nouveau reçu des fleurs aujourd'hui. Ce n'était pas mon anniversaire ni une autre fête. Hier soir, il m'a lancée contre le mur et essayé de m'étrangler. C'était comme un cauchemar, je ne pouvais pas croire que c'était vrai. Il est si gentil quand il veut ...

A mon réveil ce matin, j'avais des bleus partout. Je sais qu'il regrette ce qu'il m'a fait... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs ce matin.

J'ai reçu d'autres fleurs aujourd'hui, non ce n'était pas mon anniversaire ni la fête des mères, ni une autre fête spéciale. Hier soir, il m'a encore battue. Et c'était bien pire encore que les autres fois. Si je le quitte, que vais je faire ? Comment vais je m'occuper des enfants ? Et l'argent ?

J'ai peur de lui et j'ai peur de partir. D'ailleurs, je sais bien qu'il doit se sentir très mal et regretter ce qu'il a fait .... Parce qu'il m'a envoyé des fleurs ce matin .

J'ai eu des fleurs aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est une journée bien spéciale ... C'est le jour de mes funérailles. Il y a deux jours, il m'a finalement tuée. Il m'a battue à mort.

Si seulement j'avais pu m'armer de tout mon courage et reprendre mes forces en les tenant à bout de bras pour enfin le quitter, je n'aurais pas reçu de fleurs aujourd'hui..."

Maria Stella Baldachino ou Nicole Charest

 

Ce texte à la fois cruel et trop réel n'est-il pas en cette journée internationale des droits des femmes un emblème à partager pour que cesse les violences morales et physiques...

Anne-Marie Dutilh

 

Voir les commentaires

QUELLE HEURE EST-IL

26 Janvier 2017, 19:42pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Quelle heure est-il demanda t-elle d'une voix authentique

Et quelques voix en fusion répondirent d'un chœur une mesure futile que les artistes ne retiennent pas

 

Elle n'en fit pas cas

Et moi j'eu simplement envie de lui susurrer

Raison

 

Il n'est pas si tard

Je ne jardine pas l'heure

Je ne sarcle pas le temps

Il y en a tant

 

[...]

Je sème à votre écoute

J'en récolterai votre sagesse

[...]

 

Mais ne partez pas

Il est trop tôt

 

Parlez-nous encore

Des ombres et des voix

Des personnages de passage

[...]

Des lumières qui éclaboussent le train de la vie

Et des lunes qui inondent les rues bleues de la ville

Parlez nous de l'espoir

Que le poète éparpille dans son espace

Comme autant de sagesse

 

Parlez-nous encore

Des crépuscules et des brumes

Des aubes sources et des exordes

De tout ce temps

Présent

 

 

Anne-Marie Dutilh

à ALN   Abbaye aux Dames Saintes 30 Juillet 2011

Pour plus d'informations sur les textes à la feuille et les recueils Cliquez ici

Selon l'article L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle, toute traduction, représentation, reproduction, adaptation intégrale ou partielle est interdite pour tous les pays. Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin http://www.copyrightfrance.com/ .

 

Voir les commentaires

PLEINE LUNE

14 Décembre 2016, 18:26pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

14 novembre 2016 Pleine Lune Photo J.Dutilh

14 novembre 2016 Pleine Lune Photo J.Dutilh

A pleine lune

Les nuages [...]

Fuyant la course effrénée du vent

Griffent au bleu

Les franges de la nuit

 

Longue sera la nuit

 

A pleine lune

Des rides

Sur les figures des amants [...]

Essaiment la peur violacée

Aux ombres aiguës de la solitude

 

Eternelle sera la solitude

 

A pleine lune

L'éternelle rêverie aux dentelles rouge-sang

Eclabousse sur l'incertitude

Les feux chagrinés du prochain matin

[...]

 

Fausse sera la rêverie

 

A pleine lune

 

Anne-Marie Dutilh

Pour commander ou plus d'informations sur les textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin  http://www.copyrightfrance.com/ 

Selon l'article L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle, toute traduction, reproduction, adaptation intégrale ou partielle est interdite pour tous les pays. 

Voir les commentaires

25 NOVEMBRE 2016

25 Novembre 2016, 17:05pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

En cette journée internationale contre les violences faites aux femmes j'ai une  pensée toute particulière pour Jacqueline Sauvage, femme courage  victime de violences conjugales.

 

Violet-bleu

[...]

Viol

Est le nom

Bleuet

La couleur

Violet-bleu  est la couleur du nom

Violet

Bleuet

Hyménée

[...]

Bleuet-violet est le nom de l’hyménée

Bleu et violet

Bleuet violé

Ecchymose

Rêves abîmés

Hyménée arrachée 

A flot  de sang et de larmes

Le viol est bleu

Viol et bleu  est la couleur du nom

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

UNE MINUTE DE SILENCE

11 Novembre 2016, 09:10am

Publié par Anne-Marie DUTILH

UNE MINUTE DE SILENCE

UNE MINUTE DE SILENCE

Taisez-vous
montagnes
vallées et sources
rivières et fleuves
chemins pierreux...

Taisez-vous
oiseaux de l'air
et vagues de la mer
vents qui soufflent...

Taisez-vous
cannes et bambou
buissons et eucalyptus
palmes et herbes...

Taisez-vous
votre silence, notre silence
POUR UNE MINUTE
C'est un temps pour le silence
pour le temps qu'on a fait taire
pour les temps de vie perdus
pour les vies perdues...

Francisco Borja da Costa assassiné par les troupes indonésiennes le 7 décembre 1975 à l'âge de 29 ans

Voir les commentaires

LES HIBOUX

20 Octobre 2016, 14:47pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

GUETTEUR DE RÊVES IV - Huile sur toile 55x38

GUETTEUR DE RÊVES IV - Huile sur toile 55x38

LES HIBOUX

 

 

Dardant leur oeil rouge. Ils méditent !
Ainsi que des dieux étrangers,
Les hiboux se tiennent rangés,
Sous les ifs noirs qui les abritent,

 

Les ténèbres s’établiront.
Où poussant le soleil oblique,
Jusqu’à l’heure mélancolique
Sans remuer, ils se tiendront

 

Le tumulte et le mouvement.
Qu’il faut en ce monde qu’il craigne :
Leur attitude au sage enseigne,

 

D’avoir voulu changer de place.
Porte toujours le châtiment
L’homme ivre d’une ombre qui passe

 

 Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal

Voir les commentaires

AVE-MARIE

14 Août 2016, 23:23pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

MARECAGE II Huile sur Toile 55x38

MARECAGE II Huile sur Toile 55x38

AVE-MARIE

 

Je te salue Marie

Vénérable

Vulnérable

Femme comme toutes les femmes

Mère comme toutes les mères

[...]

Traînant les médisances des incrédules

Jusque dans les confins de tes insolites certitudes

 

Je te salue Marie, ni plus, ni moins, que toutes ces femmes

Arrachées au fruit de leurs entrailles

 

[...]

La phrase est un peu comme une vibration

[...] sur le silence rompu dans les confins de l'égarement

C'est aussi un peu comme une danse éthérée

L'arabesque des mots

Devine la puissance de l'invisible, de l'impalpable, du néant

De tout et de rien

 

Je te salue Marie, ni plus, ni moins.

 

 

Anne-Marie Dutilh

Pour commander ou plus d'informations sur les textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin  http://www.copyrightfrance.com/

Selon l'article L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle, toute traduction, représentation, reproduction, adaptation intégrale ou partielle est interdite pour tous les pays. 

Voir les commentaires

LES MOTS

16 Juillet 2016, 07:18am

Publié par Anne-Marie DUTILH

LES MOTS

Juillet. Soleil. Rassemblement. Traditionnel. Pyrotechnie. Promenade. Insouciance. Populaire. Fête. Liesse. Haine. Terrorisme. Attentat. Panique. Témoins. Cotemplation. Larmes. Confusion. Emotion. Kamikaze. Secours. Condoléances. Police. Renseignements. Condamnation. Enquête. Cérémonie. Étendard. Patrie. Liberté. Egalité. Fraternité. Laïcité. Monde. Intelligence. Fleurs. Armes. Horreur. Carnage. Victimes. Cauchemar. Compassion.Colère. Deuil. Solidarité. Menace. Vigilance. Nuit. Poursuite. Démocratie.

(...)

Que reste-il de nos voix portées

Plus loin que les murs de la haine

Où sont les mots

Que disent les mots

Ont ils encore un sens.

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

LE QUINZE JUILLET... ROUGE SONT LES COQUELICOTS

15 Juillet 2016, 17:00pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Larmes de Coquelicots

Larmes de Coquelicots

Que reste-il (...)

Un souvenir de papier fripé

Léger et transparent

Que le souffle du vent

Exalte comme philosophie                        

Dans les lapis-lazuli

 

Que reste-il (...)

Des embrasements de juillet

De l'ivresse d'une échappée fantastique

De l'hypothèse d'un soir de liesse

Du parfum d'une impatiente tendresse

 

A l'étoile du parcours s'élève le jeu de la destinée

La douceur ankylosée d'une même saison d'été

Fatalement extirpée aux coquelicots fervents

Juillet germant

Juillet finissant

 

Et (...)

 

Des senteurs raffinées d'un été

Au chant lacté du vent à la frange des cyprès

Revient sans cesse à la mémoire

Ton regard bleu sur le fossé terni du temps halluciné

Ravive sans cesse la blessure courbée

Sur le front de l' inacceptable absence

 

Rouge sont les coquelicots le quinze juillet

 

 à Jacqueline T.

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>