Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

LES HIBOUX

20 Octobre 2016, 14:47pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

GUETTEUR DE RÊVES IV - Huile sur toile 55x38

GUETTEUR DE RÊVES IV - Huile sur toile 55x38

LES HIBOUX

 

 

Dardant leur oeil rouge. Ils méditent !
Ainsi que des dieux étrangers,
Les hiboux se tiennent rangés,
Sous les ifs noirs qui les abritent,

 

Les ténèbres s’établiront.
Où poussant le soleil oblique,
Jusqu’à l’heure mélancolique
Sans remuer, ils se tiendront

 

Le tumulte et le mouvement.
Qu’il faut en ce monde qu’il craigne :
Leur attitude au sage enseigne,

 

D’avoir voulu changer de place.
Porte toujours le châtiment
L’homme ivre d’une ombre qui passe

 

 Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal

Voir les commentaires

AVE-MARIE

14 Août 2016, 23:23pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

MARECAGE II Huile sur Toile 55x38

MARECAGE II Huile sur Toile 55x38

AVE-MARIE

 

Je te salue Marie

Vénérable

Vulnérable

Femme comme toutes les femmes

Mère comme toutes les mères

[...]

Traînant les médisances des incrédules

Jusque dans les confins de tes insolites certitudes

 

Je te salue Marie, ni plus, ni moins, que toutes ces femmes

Arrachées au fruit de leurs entrailles

 

[...]

La phrase est un peu comme une vibration

[...] sur le silence rompu dans les confins de l'égarement

C'est aussi un peu comme une danse éthérée

L'arabesque des mots

Devine la puissance de l'invisible, de l'impalpable, du néant

De tout et de rien

 

Je te salue Marie, ni plus, ni moins.

 

 

Anne-Marie Dutilh

Pour commander ou plus d'informations sur les textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin  http://www.copyrightfrance.com/

Selon l'article L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle, toute traduction, représentation, reproduction, adaptation intégrale ou partielle est interdite pour tous les pays. 

Voir les commentaires

LES MOTS

16 Juillet 2016, 07:18am

Publié par Anne-Marie DUTILH

LES MOTS

Juillet. Soleil. Rassemblement. Traditionnel. Pyrotechnie. Promenade. Insouciance. Populaire. Fête. Liesse. Haine. Terrorisme. Attentat. Panique. Témoins. Cotemplation. Larmes. Confusion. Emotion. Kamikaze. Secours. Condoléances. Police. Renseignements. Condamnation. Enquête. Cérémonie. Étendard. Patrie. Liberté. Egalité. Fraternité. Laïcité. Monde. Intelligence. Fleurs. Armes. Horreur. Carnage. Victimes. Cauchemar. Compassion.Colère. Deuil. Solidarité. Menace. Vigilance. Nuit. Poursuite. Démocratie.

(...)

Que reste-il de nos voix portées

Plus loin que les murs de la haine

Où sont les mots

Que disent les mots

Ont ils encore un sens.

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

LE QUINZE JUILLET... ROUGE SONT LES COQUELICOTS

15 Juillet 2016, 17:00pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Larmes de Coquelicots

Larmes de Coquelicots

Que reste-il (...)

Un souvenir de papier fripé

Léger et transparent

Que le souffle du vent

Exalte comme philosophie                        

Dans les lapis-lazuli

 

Que reste-il (...)

Des embrasements de juillet

De l'ivresse d'une échappée fantastique

De l'hypothèse d'un soir de liesse

Du parfum d'une impatiente tendresse

 

A l'étoile du parcours s'élève le jeu de la destinée

La douceur ankylosée d'une même saison d'été

Fatalement extirpée aux coquelicots fervents

Juillet germant

Juillet finissant

 

Et (...)

 

Des senteurs raffinées d'un été

Au chant lacté du vent à la frange des cyprès

Revient sans cesse à la mémoire

Ton regard bleu sur le fossé terni du temps halluciné

Ravive sans cesse la blessure courbée

Sur le front de l' inacceptable absence

 

Rouge sont les coquelicots le quinze juillet

 

 à Jacqueline T.

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

LETTRE A UNE AMIE

1 Juin 2016, 07:50am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Une poignée d'espérance à venir s'incline

Comme un hommage intime agrippé à la frange des cils

A l'heure ou se pose sur la coiffe pâlie

La nouvelle étape de la vie

 

Elégante

Comme rose blanche l'image des saisons qui enchantent

Là où le temps est un cortège vagabond de souvenirs balbutiés

Qui fait claquer ses pas

Sur les pavés peuplés des silences cloqués de l'existence

 

Griffonner sur papier d'oripeau quelques mots

Pour dire combien il est beau

De caresser les courbes de la sagesse

Et de déposer aux franges des bonheurs espérés

Les reliques des années corvées

Abandonnées dans la corbeille aux pensées

Comme miette de cigarette au creux du cendrier.

 

Anne-Marie Dutilh

Lettre à une Amie 10-10-2014

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

 

Voir les commentaires

SOUFFLER N'EST PAS JOUE...

28 Mai 2016, 16:28pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

à une petite soeur de pensée...

_______________________________

 

Elle esquisse des arabesques

( ...)

Avec des reines et des rois d’utopie

Qui tirent les cartes du jeu et construisent des châteaux de piété

 

Elle badine une figure sur le tapis

Joue carte blanche

 

Reine affranchie lit derrière son carreau

Si les vents de pique (...)

Lutinent encore les trèfles du roi de cœur

 

Mais elle n’a que le souffle (...) à chavirer pour dévoiler

Le dessous des cartes

 

Illusion

Souffler n’est pas jouer

 

Elle esquisse des arabesques

Entre carmin et karma

Entre fusain et nirvana

Et danse un ballet d’étoiles en trois donnes

Sur quelques notes de Stravinsky

Elle joue carte sur table

Le trèfle porte-bonheur

(...) l’atout cœur

 

Elle esquisse sur le tapis des arabesques utopiques…

 

Anne-Marie Dutilh Copyright By L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

UNE ROSE POUR VOUS

7 Mai 2016, 19:37pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

photo amd

photo amd

Juste une rose

...

Mafflue

Ivoirine

Tamisée

Comme une robe de mariée

...

A portée de la main

Pour surprendre en secret

Le parfum douillet d’un sourire

A  l’ourlet pâle du regard

 

Juste une rose

Prudente

Elégante

...

Où s’enroule l’enchantement

A la délicatesse d’un baiser

Tendrement déposé

Sur le satiné du visage

A peine dissimulé derrière le fard de fête

 

Juste une rose

Une rose pour vous

 

Anne-Marie Dutilh

 

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

QUI ES TU ?

3 Mai 2016, 18:19pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Qui es-tu

Artisan de prose

Veilleur de lettres

Amateur de mots

Inconnu

Secret

Pas tout à fait

 

Tu auscultes mes nuances

Tu fréquentes mes pensées

Tu visites mes écrits

Je sais qui tu es

J'ai feuilleté tes sentiers

Je tairai par pudeur

Le nom que tu paraphes

Les mots qui gouttent de ta plume

Sont des messages de bonheur

Que tu déposes en prose

Aux franges de ma page d'existence

 

Sans te nommer

Tout simplement

Je te dis Merci

 

 

Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

RIVES

10 Avril 2016, 18:07pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Reflets Huile sur toile 80x40 amd

Reflets Huile sur toile 80x40 amd

Rive droite

Rive gauche

Soleil courtisant

Les ombres rafraîchissantes

Des soirées diaprées de Saintonge

La verticale fidèle

Des peupliers inertes

Veille à tous vents

L'éclat du fil de l'eau

Courant

Tranquille

Caressant la berge sage

Où des écheveaux d'écume

Filent

La source claire

Aux abîmes de l'océan

En clin d'œil

D'une rive à l'autre

Attendre

Patience à l'aiguille du regard

Qu'à tombe-soir

Le soleil se love

Infiniment lentement

Dans la moire dorée des eaux sourdes de Charente

 

Anne-Marie Dutilh

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

Texte publié dans Charentes... j'écris ton nom - éditions Le Croît vif - collection imaginaires -1996

 

 

Voir les commentaires

CUEILLIR LA ROSE

14 Février 2016, 00:28am

Publié par Anne-Marie DUTILH

CUEILLIR LA ROSE

Cueillir une rose

Comme cueillir ta main

Dans le jardin tendre d'un frais matin


Goûter à ta lèvre

Un délicieux je t'aime

Comme filet d’eau au lit du ruisseau

 
Lire dans les nuées de ton cœur

Les mots pâles du bonheur

Et puiser sur ton visage

Les secrets les plus sages

Comme cueillir au frais matin

La rose de ton jardin

[...]

 

Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>