Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

ELLE

3 Février 2016, 00:12am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Fillette au Panier - Aquarelle B. BARTHELEMY

Fillette au Panier - Aquarelle B. BARTHELEMY

Parce qu'Elle

Elle est un peu moi au secret des confidences

 

Parce qu'Elle

Elle est cette mèche de soleil qui traverse les ricochets de l'existence

Accrochée au supplice de l'oubli

 

Parce qu'avec Elle

Tout est possible

Prévisible et imprévisible

 

Parce que sans Elle

Je ne suis que l'absence

L'absence au regard désert

L'absence solitaire et fière

Celle que l'on porte sur la croix glacée du silence entre jour pâle et jour de sombre galère

 

Parce que pour Elle

J'irai bien au-delà des frontières de ce passé flamboyant

De ces lendemains rugissant d'angoisses inconnues

 

Parce que pour Elle

J'irai aux portes du temple des souffrances

Car il y a toujours un temple de souffrances à l'asthénie du temps

Agrippé à la rencontre des jours sur les colonnes de l'espace

 

Parce que pour Elle

Parce que par Elle

Je suis aussi un peu Elle

 

 

Anne-Marie Dutilh

Extrait du recueil à fil d'elle 1998 - ISBN 2.907304.34.8

Tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

CHARLIBERTE

7 Janvier 2016, 00:37am

Publié par Anne-Marie DUTILH

http://www.ndweb.org/2015/11/reggiani_ma_liberte/mage

http://www.ndweb.org/2015/11/reggiani_ma_liberte/mage

Douze mois sonnent le glas

Et les yeux encore mouillés

Et les pensées à peine fanées

Et les étendards encore élevés

Et toujours plus vive la quête de Liberté

Car elle ne peut être grillagée notre Liberté 

Ni par le martyre ni par les meurtriers armés

 

Debout les "Charliberté"

Douze mois sonnent le glas

(...)

 

 

Anne-Marie Dutilh Copyright by L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

JE REVIENS...

25 Novembre 2015, 06:09am

Publié par Anne-Marie DUTILH

O

 Je sais encore le chemin où reposent nos vingt ans et ton absence

(...)

Je reviens jusqu'à toi

Par ce chemin très étroit

Sous la pluie et dans le froid

(...)

 Je reviens jusqu'à toi

(...)

Extrait de Je reviens...

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et les recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

ECRIS-MOI

18 Octobre 2015, 18:03pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

...

Hasard d'un vendredi  fin d'après midi

Limpide fragile irrésistible

Elle confie  quelques mots tendres à ton cœur ébréché

Redonne à ton âme affligée le sens du mot égaré

 

Elle  interroge

Tu as rangé ta plume

Asséché ton encrier

Pause sur tes mots

Silence à peine conquérant

A tourbillonner dans la spirale de ta solitude

Tu uses le temps précieux

 

Elle supplie

Sors ta plume et ton encrier

Ecris-moi

Ecris-moi

La main de l’insouciance sur le coton joufflu

Comme un instant de fête sur l’enfance disparue

Ecris-moi

Quelque chose qui ressemble à ces mots tissés au fil des saisons

 

Hasard d’un vendredi fin d’après midi

Elle a dit écris-moi

Ecris-moi quelque chose de joli...

 

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

Voir les commentaires

POÈME A LA FRAÎCHE

7 Juillet 2015, 17:40pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

[...]

Des pétales noirs de mélancolie tapissent sans relâche les chemins de vie

Ni les mouchoirs baignés dans les fontaines des figures raidies

Ni les saris de soie illuminés aux lueurs des regards blafards

Ni les serments d'amitiés babillés dans les alcôves de pitié

Rien, rien ne peut convertir le mouvement de piste prémédité

Le plus haut bois du parc offre sa main pour guider le grand final

[...] 

"Extrait de Poème à la Fraîche"

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

A DANER SHUC

15 Mai 2015, 11:29am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Vivre c' est difficile

Même si t'es fort

Même si tu te crois invincible

Ta peau souffre la mort

Tu continues d'errer

Bouclé dans ta solitude

Parce que t'as plus la rage

Parce que t'as plus la niaque

Déguise tes phobies

Largue tes dépits

Extermine tes démons

Même si vivre est difficile

Torture plus ta vie

T'as le cœur romantique

T'as la rime et les mots

Entre la laisse et le flot

Arrache la mort à ta peau

 

Anne-Marie Dutilh à Danher Shuc

 

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

LETTRE A UNE AMIE

27 Avril 2015, 18:29pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Depuis toutes ces années d'intimes confessions

J'ai plié nos lettres secrètes avec application

Je les ai couchées dans l'urne craintive

Des brumes grises de mon exil

J'y ai rangé tes mots courage

Comme autant de discrets messages

Que tu déposes en prose

Sur mon esprit morose

Et que je psalmodie comme litanie

Les jours d'interminable mélancolie

 

Dans ta lettre de ce matin tu m'écris :

"Tes mots sont si bien dit que j'oserai y croire

Mais avec toi j'irai jusqu'au bout de l'espoir

Je désincarcérerai tes tourments ensanglantés

Et déposerai tes aveux sinistres au musée

Pour que la sérénité aïeule guérisse

Ton âme délabrée de supplice"

 

Ce matin simplement je te prie chère Amie

D' absoudre ma camaraderie

Toi qui as guidé tant de mes pas égarés

Je peux t'avouer en toute intimité

Que ma foi est un ardent soleil

Dont la couche est à nulle autre couche pareille

Berceau clément du suaire où gémit mon âme

Couchant éclatant où se consume ma dernière flamme

De semaines en années tu m'as apprivoisée

Écharpe de confiance sur ton divan des confidences

Tes billets de réconfort sont des geysers de sagesse

Que tu fais sourdre de ton regard pour apaiser mes tristesses

 

Depuis toutes ces années de confession

J'y ai rangé tes mots courage

Pour aborder la sérénité au terme de mon voyage.

 

 

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

ATLANTIQUE

21 Mars 2015, 19:26pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

La Grande Côte 2015 03 21 Photo AMD

La Grande Côte 2015 03 21 Photo AMD

Il se roule

Il se déroule

Il caresse

Il déchire

En vagues d'écume

En gerbes de brume

Il éclabousse ses colères

Il gronde ses tonnerres

Dans les flots de sa déraison

Il déferle ses perles

En reflets d'or et d'acier

Il enlace et découvre

La pudeur grisée des calcaires.

 

Comment font-ils ces oiseaux blancs

Portés par l'affront

Des marées et des vents

Au flux de l'espoir

A perdre nos regards.

 

Comment font-ils ces goélands

Enivrés aux caresses du large

Pour offrir à contre-vent

Un tire-d'aile

A confusion de voiles

Là où l'Atlantique se dévoile.

 

 

Extrait du recueil : à muse noue

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

VOYAGE

12 Mars 2015, 17:38pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Elle rêvait de voyages et de liberté

Au rivage boréal de ses yeux migrateurs

Entre embruns de patience et tourbillons lucides

Il y avait des bateaux en partance vers d'autres latitudes 

 

Elle rêvait de lointains soleils aux confins de l'horizon

De lumières diaphanes de levant et d'ombres caressantes d'Orient

 

Certains matins des mirages volcaniques éblouissaient son coeur solitaire

Inondée de perles de lune voyageaient ses chimères d'âmes immortelles 

Et embaumée des odeurs abyssales des océans

Enveloppée dans son écrin d'authenticité

Dans le tumulte d'une fraîche aventure

Elle rêvait encore de liberté...

 

 

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour  plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils  Cliquez ici

 

 

 

Voir les commentaires

RIEN QU'UN REQUIEM

26 Février 2015, 15:41pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

RIEN QU'UN REQUIEM

Je n'ai rien vu

Que des mains délabrées

Sur un tronc ravagé

Par les intempéries

Que des yeux égarés

Que le plomb de l'angoisse

Éclabousse de tristesse

Que la solitude

Qui traverse la course des jours

En ronde de secondes

Je n'ai rien entendu

Qu'une voix mi-éteinte

Sur des lèvres boursouflées

Qu'esquissent un sourire ténébreux

Qu'une plainte affolée

Portée par des vents de souffrance

Au silence tumultueux

Des derniers au-revoir

Qu'un chant de requiem

S'élever à la lumière éblouissante

Des mausolées

Et ce regard déjà lointain

Qui supplie la tendresse

Et la tendresse

Qui n'a d'horizon

Que le bleu du passé

Là où se confondent

La présence et l'absence

Le JE semble redire encore

"Donne moi la main"

 

 

Texte extrait du recueil : mots à maux

Anne-Marie Dutilh Copyright By  L'Ecritoire du Reguin

Pour plus d'informations sur l'intégral des textes à la feuille et des recueils Cliquez ici

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>