Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

LIBERTE

30 Juin 2014, 23:00pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

MARGAUX 2014 06 30

 

Petit oiseau que j'ai cueilli à la silhouette du figuier

Ouvre moi plus grand tes ailes pour l'amour de la liberté

 

Si tu sais être fidèle

Pose sur chacun de mes levant le plus doux de tes chants

Je saurais je le promets en porter tous les secrets [...]

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l'écritoire du reguin

01 juillet 2014

 

Voir les commentaires

LA RUELLE

25 Mai 2014, 17:25pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

LA RUELLE

La Ruelle Huile sur toile 46x33

 

En partant de la rue Saint-Pierre

Pour rejoindre la place du Capitole

Se faufile une ruelle

Une ruelle discrète

Une ruelle différente

[...]

Une ruelle aimée et aimante

[...]

Elle passe inaperçue la ruelle

Inaperçue au regard absent de l'inconnu

Au regard du passant indifférent

Au passant qui pour elle ne s'attarde plus

 

- Passant ingrat qui ne s'attarde, ni pour un chat, ni pour un enfant, ni même pour la ruelle -

Un passant ne s'attarde pas, il ne passe pas, d'ailleurs !

Et pourtant,

[...]

Elle est là

La ruelle

Présence de vie bouillonnante

Avec ses éclats de rire

Avec ses portes qui claquent

Avec ses amants qui se déchirent

Et ses chats qui minaudent

Le linge ne pend plus aux fenêtres

Mais les fenêtres lorgnent

 [...]

Et en partant de la place du Capitole

Pour rejoindre la rue Saint-Pierre

Elle ne s'égare pas la ruelle de l'hospice

 

Au regard du pèlerin accompli

 

Extrait de La Ruelle

À Cécile le 16 mars 1998

Anne-Marie Dutilh © copyright by l'écritoire du reguin

 

 

Voir les commentaires

BADINERIE

20 Mars 2014, 12:39pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Voici le Printemps.

Le Printemps des Poètes et à cette occasion je vous offre cette Badinerie.

Bonne lecture et merci de votre fidélité.

 


BADINERIE

 

Vie

Ô lente seras-tu

Si la vie orne ses tains !


Terre mauve

Au ciel

Est sienne !


Pré vert

En soliste

Badine avec les beaux de l'air...


Au rameau bénit du buis

Les rares notes

Courtisent les mots...


Si

Mi la ré

Au sol tournent le do

En solo fa sans chœur

Peu se terre !


Mais que taire

La muse n'est pas

Si facile !


Cithares taciturnes se turent...


Si

Sol do fa

Volubilent au rameau de pré vert...


Pré face au sol

Terre est sienne

Sur ciel mauve...


Corallines en chœur enchantèrent...


Si rose en ré vert...

 

Extrait du recueil  « ballade à l’enfant  sage »

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

Voir les commentaires

RETOUR AU PORT

17 Février 2014, 10:10am

Publié par Anne-Marie DUTILH

RETOUR AU PORT

Retour au Port (Huile sur toile 55x46)

 

Lorsque la rame amère s'amarre au pavé du soir

Et que des papillons de lune dansent sur le dos de la vague

J'accroche encore à tes flancs gonflés de voyages éprouvés

Quelques rêves fous de départ

Et de retour à bon port

[...]

 

Mais les bateaux qui s'éloignent

Me laissent sur le quai

Où je poursuis mon rêve

De possible départ 

[...]

 

Et la vague emporte les papillons de lune

Et mes rêves à la brune

Me laissent sur le quai

[...]

 

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

L'ATELIER D'AMOUR

28 Novembre 2013, 19:17pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

[...]

S'avancer simplement vers l'atelier d'amour

Comme des enfants sages s'avancent dans la chambre où se prélassent des jouets   

 [...]

Cueillir les bouffées de lumière qui caressent le frisson

Boire à la coupe fraîche de tendresse le philtre d'amour

Et fiancer les cœurs qui palpitent un possible bonheur...

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin   

 

Voir les commentaires

GRIS-BLEU

6 Octobre 2013, 23:00pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

GRIS BLEU

gris-bleu huile sur toile 65x46

 

Partir sans se retourner

[...] pour ne pas savoir les regrets

Partir

[...] et laisser derrière

Les rires 

Et le gris-bleu des souvenirs

 

[...] 

Prendre le vent du large

Et sur l'océan qui mène à la tempête

Dans le petit matin gris-bleu 

Hisser les voiles de la défaite

 

Se laisser bercer

Bercer par des vagues de larmes

Dans une irrésistible marée de silence

 

Se laisser porter

[...]

Vers l'éblouissante lumière

Qui brûle les regards innocents

 

Dériver

 [...] vers les îles sages de la tristesse

Là, où l'horizon communie avec l'espérance

Se perdre

 [...]à l'aurore de la souffrance

Et lorsque le cœur fait naufrage

Aborder la sérénité au terme du voyage

 

Alors

[...] 

Glisser infiniment lentement

Fermer les yeux

Et dans le petit matin gris-bleu

 [...] 

.Sans se retourner

 

Partir entre gris et bleu.

 

Extrait du recueil

L'ARMURE DES MAUX

préfacé par Yves Duteil   

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

 

Voir les commentaires

LE MOIS DE MARIE

27 Septembre 2013, 20:10pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

C’est un havre de lumière

Un séjour immaculé de prière

Une écharpe de sagesse

Dans le silence du mois de Marie

D’un regard [...] mouillé

Je cueille au parterre [...] 

Un miracle de paix

 [...]  

 Sur le temps suspendu  

Aux lapis-lazuli des vitraux rafraîchis

 

Marche enchantée

Marche religieuse

Marche miraculeuse

Quelque soit le pas

[...]  

Marche

[...]  

Sans jamais te laisser bercer de tourmente aride

Vers la prière immaculée du mois de Marie.

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

Notre Dame de La Frédière le 25 mai 2013

Voir les commentaires

LE SILENCE DU PRIANT

26 Septembre 2013, 07:13am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Les chapiteaux taisent les longs silences

Que tisse sans relâche le fil des jours

Et la prière comme ballade filigrane la mémoire

 

Les priants sont muets

Les hérétiques lèvres interdites

Au spectacle mirifique

 

Et demain

Lorsque les pas interrogateurs silenceront le cloître endormi

Moi

Je garderai comme écho précieux

Le silence profond de ma prière.

 

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

 

 

 

 

Voir les commentaires

EMMÈNE MOI AVEC TOI

17 Juin 2013, 20:52pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

La pluie compagne encore  de son clapotis la douce souvenance de notre premier rendez-vous.

Souvenez-vous.

C’était un dimanche entre nuit blanche et teint blafard, entre rythmes fous et feux chamarrés au parterre des miracles nous avons cueilli des bouquets de virtuoses et tressé des harmonies de liesse. J’ai simplement  fermé les yeux.  J’ai simplement écouté. Ecouté encore les rengaines qui parlent de nous…

Et puis il y eu d’autre rendez-vous…

Souvenez-vous…

Depuis un refrain habite ma mémoire…

 

Emmène moi avec toi

Voyager dans l’émoi

Au jazz-band  m’enivrer

Sur tes rythmes désaxés

Complètement exténuée

Black et rouge enlacés

Emmène moi avec toi…

 

à Anne-Laure et ses compagnons de rengaines

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

Voir les commentaires

CENDRES D'INCERTITUDE

3 Juin 2013, 16:10pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

A la plombée des brumes

Le jour se fait sourd

Les vents se taisent

Sur la nuit rugissant son obscur silence

...

Les cendres de l'incertitude demeurent lumière

Au chapelet des pensées nocturnes

Egrainées une à une

Comme un long clapotis d'agonie

Le voile des brumes

Voile les ombres du silence

Comme une faiblesse confuse

Un infini suspendu à l'instant

Suspendu à la phrase errante des ombres sourdes

...

Et si le temps s'arretait là...

 

 

Anne-Marie Dutilh © copyright by l’écritoire du reguin 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>