Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

RENDEZ-VOUS

27 Mars 2012, 13:17pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Premier rendez-vous 


 Il ont des habitudes banales

Entre seconde et terminale

[...] 

Soirée de longue nubilité

Et tout un savoir à accumuler

 

Ce soir

L’écolier n’est pas aux devoirs

Pupille distraite

Excitation discrète

La tête qui papillonne

[...]

Au souvenir d'un battement de cil limpide

Une promesse lutine 

Déjà !

Le trouble de la séduction 

Le premier émoi qui trottine

 

Retour au lycée

Premier rendez-vous

Fatal !

  

Embarras !  Cigarette ou gomme arabique

C’est pas bien mais ça n’ fait rien

Longues sont les secondes d’impatience

Interrogation !

Une timide jalousie traverse l'esprit

 

Premiers jeux de cache-cache amoureux

 

Elle  joue son cœur de ses yeux doux

Comme aux temps sages des cerceaux d’innocence

Il [...]

Au léger murmure dissipé de l’enfance

Dans la cohue du premier rendez-vous

Un baiser furtif ensoleille leurs certitudes

 

Main dans la main ils s’en vont

 

écrit pour le printemps des poètes 2012 « enfances »

Anne-Marie Dutilh 

Copyright by : l'écritoire du reguin 

Voir les commentaires

L'ARMURE DES MAUX

12 Mars 2012, 17:15pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

L'ARMURE DES MAUX

extrait 

  

J'ai vécu tous mes jours du noir au soir

L'armure des maux rivée à l'inaccessible du regard

Sans jamais rêver au matin enchanteur

L'existence avait cloué sur mon épaule

Son summum irascible

Et je me suis écrasé de la naissane à la naissance

...

 Par un matin inattendu, passionné de sagesse confidentielle

Jai exilé le passé

Je l'ai rendu à lui-même

J'ai lavé mes mains aux pluies résidentielles du renouveau

...

J'ai laissé choir le noir

Fendillé l'armure des maux rivée à l'innaccessible du regard

Et sans questionnement

J'ai cueilli à grande bouffée

Le commencement. 

 

Anne-Marie Dutilh

Copyright by : éditions l'écritoire du reguin

Recueil l'armure des maux -Préface Yves Duteil

 

Voir les commentaires

2012

3 Janvier 2012, 19:16pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

"Des gouttes de pluie [...], glissent, sur les vitres [...] de ma fenêtre, comme une caresse [..] sur la joue pâle d'un enfant sage.

Elles s'en vont, infiniment lentement, rejoindre celles qui les précédent sur la terrasse[...]

Elles [...] la petite flaque où mes rêves iront se baigner."

 copyright by anne-marie dutilh

l'écritoire du reguin

  BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2012

Voir les commentaires

VOEUX

26 Décembre 2011, 11:22am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Noël referme déjà sa porte féérique sur les yeux brillants des enfants et les doux souvenirs des parents.

Plus que quelques pas à cheminer et nous franchirons le gué vers 2012.

Que cette nouvelle année soit promesses de paix de joie et de bonheur innoubliables.

Poétiquement vôtre.

Voir les commentaires

LES YEUX D'UNE MAMAN

24 Novembre 2011, 10:33am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Pour nous les soi-disant adultes les mots des enfants sont difficiles à notre souvenir. Nous les avons remisés depuis longtemps dans les abysses de l’oubli.Les enfants orphelins, puissent ils retrouver dans ces mots, leurs mots, pour leur maman

 

 

Les yeux d’une Maman

 

 

Maman,  tes yeux ouverts

Etaient des fontaines […]

Où nous venions ensemble

Nous éclabousser à la même […].

 

Tes yeux ouverts, Maman,

Etaient […] Amour infini

Où nous blottissions

Nos joies et nos sanglots d’enfants […].

 

Maman, tes yeux ouverts

Etaient […] un bonheur déterminé

Où nous allions […] du chemin

Et barbouiller d’éclats de rire […].

 

Tes yeux ouverts, Maman

Etaient le jardin […]

Où nous venions butiner […]

Au […] bonheur jamais rassasié.

 

Les adultes ne savent pas pourquoi les enfants cueillent […]  tant de bouquets de fleurs. Les fleurs disent simplement les chemins sacrés du bonheur.

 

Et nous, Maman, nous irons encore

Main dans la main

Cueillir les fleurs des champs

Pour t’offrir des bouquets comme avant.

 

Tu as fermé tes yeux, Maman

Pour toujours disent les grands

Mais nous on n’y croit pas.

 

 

Une Maman ne s’en va pas.  

Surtout pas toi, Maman

 

Toi, Maman,

Tu seras toujours là,

Dans les gestes […]  délicats

Pour consoler du long chemin de chagrin

 

A nos yeux égarés

Tu seras toujours

La Maman-courage

Qui a gravé dans notre souvenir

Les années sourires

Où le bonheur déposait dans nos cœurs ses pépites de soleil.

 

Les enfants posent leurs bouquets de rêve sur […] des étoiles.

Seul le croissant de lune sait […].

 

Toi Maman,

Tu sèmes autour de nous les graines […]

Tu te faufiles dans les […] du vent

Tu te caches […] de l’absence

 

Mais, dans le jardin aux fleurs

La-bas,

Où tu t’en va

Tu nous regarderas grandir

Tu écouteras nos cœurs crier au ciel, nos plus doux  je t’aime

Tu essuieras d’une caresse pâle nos joues voilées de perles de chagrin.

 

Tes yeux fermés, Maman

Sont les fontaines d’un Amour Éternel

0ù nous irons ensemble, cheminer notre destinée.

  

 

 

Anne-Marie Dutilh - Copyrught  by : éditions l'écritoire du reguin

 

 

  

  

  

 

 

 

Voir les commentaires

IMAGE IN'

16 Octobre 2011, 17:14pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

IMAGE IN' LE MOT   

 

Ce soir j'ai un vague à l'âme, l'âme à la vague, ...  Mon esprit divague. ... nomade sur des mots de passage et [...] d'une tombée subite du jour, cet étrange sentiment gris-peine s'évade et j'image in’.

 

J'image in'. L’image, ce message [...] L'image qui jaillit de la boite à souvenirs ... L’image, berger de l'avenir, [...]

 

J'image in' ce mot qui frémit à l’intérieur de l'être. Ce mot qui fouille l'intime spatial et temporel [...] Ces fouilles [ ...] menaçantes au plus profond de l' être.

 

Cette image [...] ; quelques restes d'enfantillage obsolète.

 

Je prends mon envol. Je me libère [...] Je pars à la conquête d’autres regards. Je veux inventer d’autres couleurs, visiter d’autres visages et rêver encore plus loin des mots infinis et tracer dans les brumes sauvages des poésies turbulentes et déraisonnées.

 

La poésie ce voyage qui nous emporte à travers  [...] ce un rêve fragile que l’on construit comme des châteaux sur le sable et que la première vague de vent emporte au large.

 

La poésie ne triche pas. Elle abrite dans nos esprits contemplatifs tant de lettres de noblesse. Elle s'arrondit sur notre esprit comme un artisan se courbe sur son ouvrage et affine sa nouvelle besogne.

 

 

 

Anne-Marie Dutilh

Copyright by : L'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

RENCONTRE

29 Août 2011, 22:29pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Quelle heure est il, demanda t elle d'une voix authentique

Et quelques voix ... répondirent d'un chœur ... 

Que les artistes ne retiennent pas

    

Elle n'en fit pas cas

Et moi

J'eu simplement envie de lui susurrer, raison

   

Il n'est pas si tard

Je ne jardine ...

...  pas le temps

Il y en a tant

 

Il n'est pas si tard

Je sème,  ...

..., prudence

Il y en a tant

 

Mais ne partez pas

...

Il est trop tôt

 

Parlez-nous encore

Des ombres et des voix ...

Des lumières qui éclaboussent ...

Et des lunes qui inondent ...

Parlez nous de l'espoir

Que le poète éparpille

 ...

Comme autant de sagesse

Parlez-nous encore, ...

... et des brumes ...

Des aubes ... et ...

De tout ce temps.

Présent.

 

 

Anne-Marie DUTILH

Abbaye aux Dames le 30 juillet 2011

 

Voir les commentaires

UNE LARME DANS TES YEUX

18 Juillet 2011, 16:23pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

Quelques mots pour toi

 

 [...]

Essuie cette larme vilaine qui voile le bleu gracieux de tes yeux

Ne regarde pas le désarroi chagriner ton coeur

Etreins le bonheur qui souffle sur la demeure où tu imagines toutes tes certitudes

[...] 

Voir les commentaires

LIBRES, LES OTAGES

29 Juin 2011, 20:15pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

29 juin 2011 - 15 heures - 547 jours

 

Les otages sont libres.

 

La liberté c'est respirer l’air pur d’un petit matin qui s'attarde au bord sage de l'existence.

La liberté c’est voir l'enfant boire le bonheur à la source candide de sa vie.

La liberté c’est ce sens innocent qui se glisse doucement entre la soie de nos cils sur  l'exercice émerite de notre quotidien.

 

Ce soir le cliché contemporain est tombé ...

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sont LIBRES.

LIBRE de VIVRE. 

LIBEREZ LES OTAGES

 

Voir les commentaires

NOUVELLES DE PRINTEMPS

29 Mars 2011, 08:51am

Publié par Anne-Marie DUTILH

C'est le printemps nouveau qui déploie sa grand voile et pour mieux vous faire naviguer sur mon  Blog-Notes j'ai entammé sa restauration. Je vous prie de bien vouloir m'excuser des navigations inconfortables mais dans quelques jours tout sera en ordre. Merci de votre soutien. Amitiés poètiques.

 

Anne-Marie Dutilh

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>