Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes de anne-marie dutilh

pensees particulieres

PENSEES DE JANVIER

12 Janvier 2023, 00:05am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Le ciel est bas sur les pavés de la rue des bancs, mais dans l'arrière-boutique, sans arrière-pensée, le sourire du cordonnier m'attend. 

 

J'ai planté un arbre devant la maison. Ce n'est pas pour décorer. C'est pour que mes prières montent vers le ciel sans se distraire.

 

Il s'est vraisemblablement réfugié quelques jours, quelques heures, dans la prière. Il aura invité ses morts pour qu'ils l'escortent à l'entrée du palais d'éternité

 

Anne-Marie Dutilh

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays. © L'Écritoire du Reguin. Pour toutes informations Cliquer ici

 

Voir les commentaires

TU

12 Décembre 2022, 17:56pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Tu descendais simplement le grand escalier

Avec ce style fille dans le vent qui te va si bien

Écharpe en vrac sac en bandoulière

Cachée derrière des lunettes dernier cri

Sourire discret

Pas assuré

A l'ombre de son aile à Elle

Malgré les années je n'avais pas oublié

 

 

Anne-Marie Dutilh

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays

 

 © L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations Cliquer ici

Voir les commentaires

L'ALBUM PHOTOS

20 Octobre 2022, 23:05pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Ce matin pendant que la brume d'octobre lustre les pavés de ses moires d'automne

J'abandonne la mélancolie atmosphérique à la devanture de la maison

Je balade mes pensées dans l'album photos familial

Je traverse page après page l'histoire des années

Je feuillette notre vie

Et tant de souvenirs reviennent à ma mémoire

Tellement d'années collectionnées dans un si petit cahier

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

Voir les commentaires

L'ECHARPE DES LONGS FRISSONS

13 Décembre 2021, 18:34pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Endurer

L'écharpe des longs frissons

Glisser sur les épaules rafraîchies de la soirée

Endurer

La saison des doigts engourdis

Du corps transi

Endurer

La bise picoter le cou

Le froid becqueter le corps

Le gel pelotonner les mains

Alors

Imaginer

Imaginer un instant

Un instant seulement

Le souffle langoureux d'un fil de laine

Tressé en un soupir douillet

S'enrouler sur les épaules muettes de la fin de soirée.

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

Voir les commentaires

AUTHENTIQUE

16 Novembre 2021, 00:05am

Publié par Anne-Marie DUTILH

AUTHENTIQUE

D'authentique

En dérisoire

Passé

Présent

Avenir

Tressent

Leurs prénoms

En écheveaux

De détresse et d'espoir

 

D'authentique

En dérisoire

S'écrit simplement l'histoire

Aux bleuets délavés des regards

Sur les automnes

Perlés

D'infinie tendresse solitaire

 

Et le temps

Compte

Sur les cadrans de porcelaine

Les heures

Larmoyées

Sur les prénoms disparus.

 

Anne-Marie Dutilh

Extrait du recueil MOTS A MAUX éditions l’Écritoire du Reguin 1994

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

Voir les commentaires

SOIR DE NOVEMBRE

14 Novembre 2021, 19:15pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

C'est un soir de novembre

La nuit pose sa toison charbonneuse sur le pays

La rue est confidentielle

Le hameau engourdit

Dans la bâtisse de Saintonge des artistes fusionnent l'amitié

Entrechoquent les vers

Émulsionnent les couleurs

S'abandonnent à quelques confidences

Mais le temps est pressé

Dans l'antre de la nuit s'annonce la séparation

Ils sont venus le temps d'un soir partager le vin et l'amitié ...

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

Voir les commentaires

EXPOSITION ADAM-TACHON

15 Août 2021, 23:05pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

COMME UN RÊVE : FUSION Michel ADAM Dream & Jean-Pierre TACHON Etude 2310

COMME UN RÊVE : FUSION Michel ADAM Dream & Jean-Pierre TACHON Etude 2310

Il y a le temps de l'inconnu qui asphyxie quelques saisons d’existence. Puis s'avance à pas lents l'ivresse de la rencontre.

L'entre eux deux, est une fusion artistique exceptionnelle.

Leur art pousse dans un chant contrasté entre abstrait et figuratif, entre évidence et linéaire pour se mêler en un refrain insolite et harmonieux. Michel ADAM et Jean-Pierre TACHON sont des passeurs de rêves, des souffleurs de couleurs, des tisseurs d'illusions.

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © Éditions L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

 

 

FUSION

Exposition de Peintures

Michel ADAM - Jean-PierreTACHON

Salle Bodin - Le Château d'Oléron

 

C'est un projet innovant picturalement avec la présentation de nos deux univers et l'aboutissement de cette rencontre picturale fusionnelle par une troisième création prouvant que la rencontre peut exister grâce à nos différences. 

Un ouvrage de 32 pages faisant la synthèse de ce projet avec textes (Anne-Marie Dutilh) et images sera proposé en souscription.

Sites Internet :    https://www.artmajeur.com/micheladam      https://www.artmajeur.com/j-p-tachon

 

 

 

Voir les commentaires

SI UN MATIN TU REVIENS...

2 Août 2021, 16:56pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

SI UN MATIN TU REVIENS...

Si tu ne revenais jamais t'attarder à notre table 
Par résistance ou par pénitence
Je ferais de ton absence une épaisse habitude
Je garderais victoire au cœur
Le cliché passé du bonheur assis simplement à la cime de notre histoire 
J'enfouirais dans l'intimité de ma mémoire le souvenir brûlant
D'un homme exilé et d'une dame coite
Si tu ne revenais jamais
Souviens toi simplement du passé assis dans les brumes pâles de nos existences
Mais si un matin tu reviens attarder ton sourire à ma joue
Si la raison panse la brûlure
Si la sagesse apaise l'amertume
Si la bienveillance rapièce la déchirure 
Souviens toi simplement du passé assis dans les brumes pâles de nos existences
Et des jours à conquérir encore l'avenir...

 

Anne-Marie Dutilh

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © Éditions L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

 

Voir les commentaires

LES PLEURS MUETS

18 Juillet 2021, 18:26pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Ce sont des afflictions épaisses et profondes qui se terrent dans les abysses intimes du souffle. Des souffrances stériles qui pressent entre les mâchoires de leur étau lugubre le corps et l'âme jusqu'à l'asphyxie oppressive. Personne n'entend ruisseler leur flot incessant dans la mélancolie de l'absence. Personne ne les voit suinter sur la figure déclinée, ternie par le long défilé du temps d'espérance. Ils ne franchissent pas la berge des lèvres serrées, qu'esquisse l'illusion d'un maigre sourire. Ils ronronnent dans le silence blafard du cœur naufragé. Les pleurs muets s'exilent en secret dans la gorge éraflée et personne ne perçoit l'ombre d'un soupçon de tristesse amenuisant.

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays © Éditions L'Écritoire du Reguin.

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquer ici

 

Voir les commentaires

UNE LARME SUR TA JOUE

27 Juin 2021, 23:06pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

UNE LARME SUR TA JOUE

Tu as des bonheurs uniques qui habitent tes jours. Et tu as tant de chagrins secrets qui assombrissent ton cœur. Une larme de tristesse longue glisse sur le velours de ta joue. J'aimerais l'essuyer à la soie de mon cil pour apaiser ton tourment. Mais mon cil a-t-il le pouvoir de sécher une larme sur ta joue ? Il y a tant de larmes qui coulent sur tant de joues. Qui les regardent ? Qui les voit ? Les ingrats ne regardent pas. Les complices s'évadent. Les arrogants ironisent. Même si tu éclipses la larme sur ta joue, moi je la vois rouler comme perle de pluie sur le rempart de ta forteresse. Il faut s'élever bien au dessus des étoiles pour recouvrir d'un tulle de tendresse celui qui pleure son silence en solitaire.

 

Anne-Marie Dutilh

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés pour tous pays Copyright by © Éditions L’Écritoire du Reguin 

 Pour plus d'informations Cliquez ici

Voir les commentaires

1 2 3 > >>