Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

BIENVENUE SUR MON BLOG-NOTES

27 Avril 2010, 18:31pm

Publié par anne-marie-dutilh.over-blog.com

Sagittaire, née en 1955, en Saintonge, sur cette terre enchantée à la lumière éclatante des calcaires, où je vis toujours.

 

En 1992 j’ose extirper de mes tiroirs une plume trempée dans l’encrier des regrets de l’école pour esquisser secrètement mes rêves poétiques …

 

Puis les hasards de la vie me font rencontrer un homme simple, attachant, poète.

Cet homme, ce poète, c'est Jacques Pierre et il m’a ouvert la porte des pensionnaires de La Taverne aux Poètes à Angers.

Quelle aventure ! C’était en 1994 et je n’ai pas oublié, cette première où je présentais mon premier recueil de poésie, Mots à maux , et que je devais lire mes poèmes à un public érudit alors que suis autodidacte…

 

Puis la vie nous fait poursuivre le chemin… La poésie est toujours une passion ardente, la peinture n’est plus un rêve, la musique rythme mes vers.

 

Mais vit  dans les abysses de mon âme cette exigence impérissable :  PARTAGER. 

Alors depuis 2008,  j’entraîne dans mon sillage l'association culturelle "carphil".

 

Le bonheur se repose enfin simplement aux franges bleues de l'espérance.

 

Anne-Marie Dutilh

l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

FLAUBERT

26 Avril 2010, 09:42am

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

Quelques effluves destotems de paille d'été s'élèvent encore sur les mosaïques des terres désoeuvrées et les parfums nomades de vendanges ordinaires traînent sur les chemins de pierre.

 

L'équinoxe d'automne habille majestueusement dans sa cape d'or et de rubis la campagne environnante. Lentement les feuilles s'égarent sur les prairies désertées. les ceps noueux offrent aux lèvres friandes leurs grappes gorgées des fièvres des derniers soleils attardés sur un été déjà exilé.

  ...

  La lumière s'allanguit. Les vents appent aux persiennes. dans les plaines de ciel, les lourds nuages venus de l'ouest annoncent la saison des premières pluies.

  ...

  Les brumes, un peu comme des elfes distingués, abritent les mystères de cette lande où les pluies viennent souvent à la rencontre du passant. Et cahin-caha, chacun vaque à ses occupations favorites, ou non, l'important étant de ne pas rester béat. Et chacun sait occuper tout son temps libre. Et ici sur ce fief humide et mystérieux, chacun, sont deux : Léa et flaubert.

 

Flaubert aime flâner sous  les derniers rayons qui réchaufent encore ses vieux os. Au grè du vent il part à l'aventure, l'oeil rieur... por s'approprier quelques racontars, qui, un peu comme des adresses magiques, pourraient lui être utiles dans ses futures escapades.

 

Léa, passe le plus clair de son temps devant la télévision. Elle s'y endort allègrement lovée sur son divan... Mais jamais elle n'oublie Flaubert. Ils partagent depuis si longtemps la même vie tranquille. Une vie simple..

 

copyright by Anne-Marie Dutilh l'écritoire du reguin

Nouvelle extraite de petites élégies profanes-Hiver 2002

 

Voir les commentaires

SAINTONGE

26 Avril 2010, 09:38am

Publié par Anne-Marie DUTILH

SAINTONGE

extrait

 

    

Terre enchantée

Aux chorales des marécages

Où les bâtisseurs de rêves

S'alanguissent

Au silence empesé des calcaires.

 

Berceau de lumière

A la courbe des nuages

Que fredonnent

Les cantiques fugitifs des églises.

  

Au miroir de l'eau

Le temps file

...

Et lentement

S'écoule

...

Ce fleuve

Que taisent les gabariers.

 ...

Au repos des roses trémières

C'est ma Saintonge

C'est mon berceau.

 

Anne-Marie Dutilh 

Recueil à muse noue - Automne 1995 

Copyright by : L'écritoire du reguin

Voir les commentaires

DE TOI

18 Avril 2010, 16:02pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

DE TOI

extrait 

 

 

Il me reste de toi

Le parfum aguichant des "gauloises"

Partagées

Dans l'enclos précieux du secret des petits matins

et cet ultime nuage

A enivrer notre esprit

A asphyxier nos poitrinesA captiver sans cesse nos doigts jaunis à force d'excès

 

Il me reste de toi

L'urne précieuse

...

A récolter les poussières d'un plaisir futile

...

 

 

 

Anne-Marie Dutilh

Recueil L'armure des maux

Copyright by : l'écritoire du reguin

 

 

Voir les commentaires

MEGALOPOLIS

18 Avril 2010, 15:55pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Mégalopolis

extrait

 

Au choeur de la grande ville

Gigantesque mâchoire

Happant

L'incertitude

La déraison

Qui es-tu ?

Rien qu'un passant inconnu !

Un noyé

Dans le flot ambitieux

De la diabolique cohue !

Conscience à peine mesurée de vie !

...

Mégalopolis

espoir

Désespérant...

 

Anne-Marie Dutilh  

Copyright by : l'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires

GOUTTE A GOUTTE

15 Avril 2010, 16:22pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

 

Goutte à goutte

extrait

  

 

A goutter

Goutte à goutte

L’amer et le doux

Le clair et l’obscur

L’existence s’effiloche inexorablement

 

Avant

Semelle

De passade en passade

Son déjà...

  

Et bientôt

Suivant

Ponctuel

Virgule sa prudence

Que...

 Goutte à goutte

Mes pensées subjectives

 

Et

...

Vous offrez à mon au-delà

La lumière d’espoir immaculé

De vos regards imprégnés.

 

 

Anne-Marie Dutilh

Extrait de L'armure des maux

Copyright by : L'écritoire du reguin

 

Voir les commentaires