Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blogue-notes d'anne-marie dutilh

Articles avec #poemes a partager

POESIES CHOISIES

12 Septembre 2020, 17:24pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

L'OISEAU EN PRIERE Huile sur Toile B.BARTHELEMY collection privée

L'OISEAU EN PRIERE Huile sur Toile B.BARTHELEMY collection privée

VOYAGEUR DE LA NUIT

 

 

Je marche sur des chemins bleus

Que l'on ouvre le soir.

 

Les pluies de l'hiver

Ont déjà clos mes yeux

Mais je viens te revoir.

 

J'ai vu ces cavaliers le long du fleuve glauque

Lointains s'en sont allés

Armes aux poings

Colère

Poussière d'hommes sans retour.

 

Je marche sur des chemins bleus

Que l'on ouvre le soir.

 

Bateliers, arrêtez !

Les pêcheurs ont tendus des filets.

Amasseurs d’espérance,

Le vent sème d'autres trésors :

Tendez vos mains pour l'unité.

 

J'ai souvenir des brumes épaisses

Retombées lourdement aux nuits sombres.

Voyageurs de froidure,

Toi qui vient des ténèbres,

Accepte mon sourire,

Prends l'écuelle et partage.

 

Je marche sur des chemins bleus

Que l'on ouvre le soir.

 

J'ai vu tes vieilles mains caleuses

Épuisées par la terre

J'ai vu ton vieux visage

Buriné par la houle et la tempête,

Je vous sais bâtisseurs d'espérance

Et par tout l'univers,

 

Je marche sur des chemins bleus

Que l'on ouvre le soir.

 

Poème de JEAN-FRANCOIS CORNU

Extrait du recueil : ET MA CROIX S'EST ENDORMIE

Éditions la Taverne aux Poêtes- Angers- 1971

Voir les commentaires

ECLIPSE

13 Juin 2020, 17:34pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Apprivoiser nos regards blafards

A la lumière écliptique
De nos chemins d'existence


Traverser la nuit
En jetant sur nos sommeils
Des sourires aveugles


Et l’enfance se perd
Dans le silence d'inquiétude
Et l’absence s'installe
Sur un rictus colérique


Et lorsque le regard parjure le cœur
Dans les abîmes de rancœur
Reste t-il un semblant d’espoir ?

Anne-Marie Dutilh

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh © Editions L'Écritoire du Reguin

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquez ici

 

Voir les commentaires

PASSIONNEMENT

10 Mai 2020, 15:39pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

PASSIONNEMENT

Ce fut un sourire échangé

Un clin de cil sur la rondeur du jour

Une histoire nouvelle

Comme un nouveau poème

...

Une passion jamais abîmée

De sourire échangé

En passion érudite

​​​​​​​

Le temps roulotte sa ronde

Malicieux

Impertinent

Indomptable

Dans les ressacs de l’existence

Ou la douleur Amère et le verbe Aimer

​​​​​​​Souffrent le mascaret de leurs lèvres encore humides.

 

Anne-Marie Dutilh

 Selon le Code de la Propriété Intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh © Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin http://www.copyrightfrance.com/ . 

Pour plus d'informations  Cliquez ici

Voir les commentaires

POÈME DE JACQUES TERRIEN : LE GRAND PAYS

1 Novembre 2019, 19:51pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

POÈME DE JACQUES TERRIEN : LE GRAND PAYS

LE GRAND PAYS


Voici le temps des chemins oubliés,
Voici le temps des barques sans rivages.
L’heure se fige aux cadrans délaissés,
Chaque désir passe comme un mirage.

Voici le temps des Novembres profonds,
Voici le temps des navires sans voiles
Et du silence où dorment les saisons.

 

Je me souviens des musiques d’étoiles
Qui descendaient sur les jardins heureux,
Je me souviens des âmes en allées
Et des printemps aux murmures brumeux.

 

L’herbe se fige au sommeil des allées.

Reverrons-nous ces mains qui nous guidaient
Sur les chemins des lointaines enfances ?
Verrons-nous les ciels qui nous attendaient
Et le grand pays sur les mers immenses ?

Jacques TERRIEN

Jacques TERRIEN est né à Cholet en 1956. Adolescent il écrit ses premiers poèmes. Il est membre de La Plume Angevine et de La Taverne aux Poètes à Angers. Il est l'auteur de plusieurs livres de poésie.

Voir les commentaires

OPUSCULE

30 Septembre 2019, 13:34pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

OPUSCULE

Cet opuscule s'est endormi tellement d'années dans une cachette du grenier. Il fallut si peu de temps pour l'éveiller. Un œil un peu curieux, quelques caresses du bout des doigts, et  lentement avec une infinie délicatesse ouvrir son cœur et pirouetter ses pages pour en humer le parfum des mots. Puis prendre une pincée de temps et  partager avec tendresse cette poésie qui a traversé nos années en secret et choisir un poème à partager.

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le code de la propriété intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh © Editions L'Écritoire du Reguin

Pour toutes informations sur les textes à la feuille et les recueils publiés Cliquez ici

 

Poème à Partager : La fleur et le papillon

 

La fleur disait au papillon céleste :

            Ne fuis pas !:

Vois comme nos destins sont différents : Je reste

            Tu t'en vas !

Mais hélas ! l'air t'emporte et la terre m'enchaîne,

            Sort cruel !

Je voudrais embaumer ton vol de mon haleine

            Dans le ciel !

 

Victor Hugo

La fleur et le Papillon extrait de l'opuscule "Langage des Fleurs"

Voir les commentaires

REGARD

28 Avril 2019, 12:44pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Autour des années 1950 bronze sur opaline...

Autour des années 1950 bronze sur opaline...

Toi qui pose sur elle ton regard
Que sais-tu de ses angoisses
Lorsque le soir étend ses ailes
Que connais-tu des ombres de son cœur
Lorsque les mots se taisent
Aux franges de ses lèvres
[...]

Le temps a chiffonné les souvenirs anciens
Et dessiné une nouvelle histoire sur d'autres lendemains

Et lorsque tu la reverras
Regarde bien 

 
 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le Code de la Propriété Intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin http://www.copyrightfrance.com/ . 

Pour plus d'informations  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

L’AMITIÉ - HERBERT PAGANI

13 Janvier 2019, 18:00pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Miautunn

Miautunn

Ça fleurit comme une herbe sauvage 
N'importe où, en prison, à l'école, 
Tu la prends comme on prend la rougeole 

Tu la prends comme on prend un virage 
C'est plus fort que les liens de famille 
Et c'est moins compliqué que l'amour
Et c'est là quand t'es rond comme une bille
Et c'est là quand tu cries au secours
C'est le seul carburant qu'on connaisse
Qui augmente à mesure qu'on l'emploie
Le vieillard y retrouve sa jeunesse
Et les jeunes en ont fait une loi.

C'est la banque de toutes les tendresses
C'est une arme pour tous les combats
Ça réchauffe et ça donne du courage
Et ça n'a qu'un slogan "on partage"

Au clair de l'amitié
Le ciel est plus beau
Viens boire à l'amitié
Mon ami Pierrot

L'amitié c'est un autre langage
Un regard et tu as tout compris
Et c'est comme S.O.S. dépannage
Tu peux téléphoner jour et nuit
L'amitié c'est le faux témoignage
Qui te sauve dans un tribunal
C'est le gars qui te tourne les pages
Quand t'es seul dans un lit d'hôpital
C'est la banque de toutes les tendresses
C'est une arme pour tous les combats
Ça réchauffe et ça donne du courage
Et ça n'a qu'un slogan : "on partage"

Au clair de l'amitié
Le ciel est plus beau
Viens boire à l'amitié
Mon ami Pierrot

 Herbert Pagani

 

Herbert Pagani est né le 25 avril 1944 à Tripoli. Il est mort le 16 août 1988 en Californie et  repose à Tel-Aviv.

Herbert Pagani s'est d'abord exprimé par le dessin la peinture et la sculpture. Mais il est aussi un auteur-compositeur-interprète  de chansons des années 70.  

Il  fut le premier disc- jockey de Radio Monte-Carlo.

En 1972, quatre ans avant Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon, il crée Mégalopolis une comédie musicale de politique fiction  qui dépeint un futur apocalyptique et fait frémir aujourd'hui par sa stupéfiante clairvoyance. 

Mégalopolis sera jouée triomphalement au théâtre de Chaillot en décembre 1975, et reprise dans la foulée à Bobino en avril 1976, puis repris au Bataclan en 1999 par Francis Lalanne et Dominique Guillo.

 

 

Voir les commentaires

TROP TARD

23 Octobre 2018, 15:14pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Les fontaines sont taries
L’eau ne court plus les ruisseaux

Les petits chemins dépouillés d’ombre ont revêtu un maillot de poussière
Des remparts de barbelés entourent les clos désertés

Les plaines sont calcinées atrophiées ruinées
Le nouveau monde a allumé ses réacteurs

L' apocalypse se répand inexorablement
Les excavatrices s'arrêteront
Trop tard

 

Anne-Marie Dutilh

 

Selon le Code de la Propriété Intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin http://www.copyrightfrance.com/ . 

Pour plus d'informations  Cliquez ici

Voir les commentaires

AUBE

14 Octobre 2018, 14:34pm

Publié par Anne-Marie DUTILH

Photos AMD Détails sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle
Photos AMD Détails sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle

Photos AMD Détails sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle

J’ai embrassé l’aube d’été.

Rien ne bougeait encore au front des palais.

L’eau était morte.

Les camps d’ombres ne quittaient pas la route du bois.

J’ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes se levèrent sans bruit.

La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.

Je ris au wasserfall blond qui s’échevela à travers les sapins : à la cime argentée je reconnus la déesse.

Alors je levai un à un les voiles.

Dans l’allée, en agitant les bras.

Par la plaine, où je l’ai dénoncée au coq.
A la grand’ville elle fuyait parmi les clochers et les dômes, et courant comme un mendiant sur les quais de marbre, je la chassais.

En haut de la route, près d’un bois de lauriers, je l’ai entourée avec ses voiles amassés, et j’ai senti un peu son immense corps.

L’aube et l’enfant tombèrent au bas du bois.

Au réveil il était midi.

  

Arthur Rimbaud, Illuminations

 

 

Voir les commentaires

PÔLE DANCE

11 Juillet 2018, 08:23am

Publié par Anne-Marie DUTILH

Photo JT 2018 07 10

Photo JT 2018 07 10

Semblables à des petits chats d'opéra descendus d'un hamac

Entre jeux de lumières et musiques effrénées

Entre badinages de mains et acrobaties aériennes

Les corps [...]

S'enroulent et se déroulent dans des drapés eurythmiques

Se hissent et glissent

Glissent encore

S'étirent

Ronronnent

Semblables à des petits chats d'opéra descendus d'un hamac

[...]

 

Anne-Marie Dutilh

 Selon le Code de la Propriété Intellectuelle, tous droits réservés Anne-Marie Dutilh Copyright by Editions L'Ecritoire du Reguin http://www.copyrightfrance.com/ 

Pour plus d'informations sur les textes à la feuille et les recueils  Cliquez ici

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>